« Une entreprise sans managers, où la confiance règne entre des salariés complètement autonomes ? Ce n’est pas une utopie mais une réalité pour de nombreuses organisations dans le monde.

Depuis plusieurs années, l’entreprise libérée est à la mode, sans que l’on sache vraiment ce que le terme recouvre. La libération d’entreprise n’est pas un concept ou une stratégie, mais une démarche quasiment philosophique suivie par des patrons du monde entier pour transformer leur organisation en profondeur. « [Ils] ont la certitude qu’un lieu de travail privilégiant le respect et la liberté est beaucoup plus naturel qu’un environnement fondé sur la méfiance et le contrôle », précisent Isaac Getz et Brian M. Carney dans leur livre Liberté & Cie, qui fait référence sur le sujet.

Ces chefs d’entreprise, qu’Isaac Getz appelle « leaders libérateurs », prennent ainsi des mesures pour encourager la prise d’initiatives de leurs salariés et créer une organisation où la confiance et l’autonomie règnent. Comment ? En supprimant totalement ou partiellement la hiérarchie. »

L’intégralité de l’article sur Les echos entrepreneurs : https://business.lesechos.fr/entrepreneurs/ressources-humaines/start-9167-lorsque-bonheur-au-travail-et-croissance-ne-font-qu-un-312339.php?XpTVB8CZpMmvIPdo.99