Ce métier qui commence doucement à faire le buzz est parfois ridiculisé et suscite beaucoup de questions, de type « Est-ce vraiment un métier? » ou encore « en quoi ça consiste? Organiser des activités marrantes et des fêtes? ». En partie, oui, mais il ne faut croire que ce métier est seulement pour s’amuser. Originaire de l’Amérique, le Chief Happiness Officer, ou CHO, est en train de prendre de l’ampleur et apparaît de plus en plus dans les entreprises européennes pour jouer un rôle croissant dans le monde du travail.

Lire l’article de la Ruche du 21 août 2015 dans son intégralité